FIPA EFAPA (Corée)

En 2013, la Corée a intégré la loi sur la promotion d'une agriculture respectueuse de l'environnement (EFAPA) et la loi sur la promotion de l'industrie alimentaire (FIPA) au sein d'une seule loi relative, entre autres, à la promotion d'une agriculture et d'une gestion écologiques et au soutien des produits alimentaires biologiques. L'objectif de cette loi est de préserver l'agro-écologie en interdisant/réduisant l'utilisation de pesticides synthétiques, d'engrais chimiques, etc. En outre, elle promeut l'approvisionnement en aliments biologiques.

Le principe fondamental de l'agriculture biologique est la production d'une nourriture saine sur des sols équilibrés et fertiles. Tout au long de la production et du traitement, les produits biologiques et non biologiques doivent être séparés et toute contamination par des substances interdites (principalement des substances synthétiques et des produits non certifiés) doit être empêchée. La production et le traitement des produits biologiques doivent être soumis à l'inspection d'une tierce partie accréditée et indépendante, conformément au système d'inspection prévu dans les réglementations.

Control Union Certifications est accrédité par le NAQS (National Agricultural Products Quality Management Service) pour des missions de certification à l'échelle mondiale en rapport avec les produits agricoles , les aliments pour animaux et les denrées alimentaires transformées (numéro d'organisme de certification 62).

La Corée a conclu un accord d'équivalence sur les aliments transformés avec les États-Unis le 1er juillet 2014 et avec l'Union européenne le 1er février 2015. Par conséquent, ces pays acceptent mutuellement leurs systèmes de certification biologique, ce qui permet d'exporter des produits alimentaires biologiques sans exigence de certification supplémentaire. Des conditions spécifiques peuvent toutefois s'appliquer à l'étiquetage.